Le Masque Neutre :

Pour les personnes qui souhaitent découvrir une plus grande plasticité d’expression, un langage commun pour communiquer et créer plus librement, vivant et poétique.

Le Masque Neutre est un masque sans expression qui n’a pas de trait de caractère individuel. Il couvre l'ensemble du visage.
Il n’y a pas de mots dans le travail du masque neutre. La parole est dans la clarté du mouvement du corps.

Le Masque Neutre nous mène dans le monde de l’équilibre, du calme et du silence
précédant le mouvement et la parole.

Il demande à être dans une présence corporelle essentielle et dans la pleine conscience du geste minimaliste.

Sous un Masque Neutre c'est le corps entier de l'acteur que l'on regarde et qui s’exprime.

Tous les mouvements se distinguent alors de manière puissante. En filtrant les gestes anecdotiques, l'intention et la pensée s'harmonisent avec l'action et le geste.

Le Masque Neutre contacte l’équilibre de notre être afin de ressentir cet état de neutralité.
Ce qui permet d’accéder à un état de disponibilité, d’ouverture et de réceptivité à ce qui nous entoure.


Le Masque Neutre nous amène à affiner nos sens :

regarder, entendre, sentir, toucher des choses
élémentaires, dans la fraîcheur d'une première fois.

Il nous permet d’explorer les formes de la nature
tels que les éléments, les matières, les animaux, etc.

Analogie offerte par Jacques Lecoq:

"Il n'y a pas ici de personnage mais un être générique neutre.
Un personnage a des conflits, une histoire, un passé, un contexte, des passions.
A l'inverse, un masque neutre est en état d'équilibre, d'économie des mouvements. Il bouge juste, dans l'économie de ses gestes et de ses actions... "

"Parce qu'il connaît l'équilibre, l'acteur exprime beaucoup mieux les déséquilibres des personnages ou des conflits.
Et pour ceux qui, dans la vie, sont très en conflit avec eux-mêmes, avec leur propre corps, le masque neutre les aide à trouver un point d'appui où la respiration est libre. Pour tous, le masque neutre devient référentiel..."

"Lorsqu'un acteur retire son masque, s'il l'a bien porté, son visage est détendu. Je pourrais ne pas regarder ce qu'il fait, observer simplement son visage à la fin et savoir s'il l'a porté véritablement. Le masque à tiré de lui quelque chose qui l'a démuni d'un artifice. Il a alors un très beau visage, disponible.
Cette disponibilité acquise, le masque peut être retiré sans crainte de la gesticulation ou du geste explicatif.
Le masque neutre se termine sans masque !..."

( Jacques Lecoq Le corps poétique-Un enseignement de la création théâtrale / Actes sud-Papiers )
Fondateur de l’ École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq à Paris.

Le Masque Neutre:

"Un monde d’équilibre, de calme et de silence…"